logo banana
declencheurs emotionnels marketing courants banana

Comment optimiser une campagne emailing pour augmenter le taux de conversion

L’optimisation des emails est un aspect important et nécessaire de votre parcours de marketing par e-mail avec Banana Content, en ce qui concerne la maximisation du retour sur investissement de vos campagnes.

Comme nous l’avons abordé tout au long de ce guide, envoyer des campagnes de marketing par e-mail réussies pour votre SaaS est un peu plus difficile que de simplement appuyer sur envoyer. Il existe un équilibre délicat entre l’envoi des campagnes d’e-mails quand et comment vous le souhaitez et le respect des meilleures pratiques pour garantir la plus grande chance de succès.

Un autre aspect à prendre en compte lorsque vous commencez votre voyage de marketing par e-mail est l’optimisation des e-mails.

C’est une partie assez amusante. C’est une petite partie du parcours global du marketing par e-mail, mais c’est une partie où vous aurez probablement l’impression de pouvoir réellement influencer le résultat.

Qu’est-ce que l’optimisation des e-mails ?

L’optimisation des e-mails est le processus d’amélioration des performances de vos campagnes de marketing par e-mail grâce à des tests et des ajustements continus de divers éléments tels que les lignes d’objet, le texte de prévisualisation, le contenu des e-mails, la conception globale, les appels à l’action (CTA), la fréquence d’envoi, la segmentation, l’heure d’envoi, etc.

Vous avez compris. En gros, optimiser le contenu réel des campagnes d’e-mails que vous envoyez. Enfin !

L’optimisation des e-mails implique l’utilisation de données et de métriques pour identifier les domaines à améliorer, tester et ajuster différentes variables pour voir ce qui fonctionne le mieux, et finalement mettre en œuvre des changements en fonction des résultats.

L’optimisation des e-mails n’est jamais terminée. Il y aura toujours des domaines à améliorer.

L’objectif de l’optimisation des e-mails est d’augmenter l’engagement des e-mails, ce qui augmentera le succès de vos KPI et de vos objectifs de marketing par e-mail orientés produit.

Certaines des stratégies les plus courantes pour l’optimisation des e-mails incluent les tests A/B des lignes d’objet pour voir lesquelles attirent le plus l’attention initiale, la personnalisation à l’intérieur de l’e-mail, et la segmentation.

En testant et en affinant continuellement vos campagnes de marketing par e-mail, vous pouvez améliorer leur efficacité globale et maximiser le retour sur investissement de vos efforts de marketing par e-mail.

Pourquoi l’optimisation des e-mails est importante

Chaque marketeur aimerait penser que l’e-mail qu’il vient d’envoyer était incroyable et extrêmement pertinent pour le destinataire. Mais comment pourriez-vous savoir avec certitude si vous envoyez toujours les mêmes e-mails sans aucune forme d’optimisation ?

En fin de compte, l’optimisation des e-mails est importante car elle peut avoir un impact significatif sur le succès de vos campagnes de marketing par e-mail et donc sur l’ensemble de vos campagne Banana content.

Quelles sont les zones d’un courriel à optimiser

Il existe plusieurs zones d’une campagne d’e-mail que vous pouvez optimiser afin d’améliorer ses performances au fil du temps.

Les KPI   seraient des choses comme le taux d’ouverture, le taux de clic, le taux de conversion et le taux de désinscription.

Les taux d’ouverture et de clic continueront à devenir de plus en plus peu fiables avec le temps : Même si les métriques ne sont pas à 100% précises, elles  vous donnent des informations directionnelles qui vous permettront d’optimiser vos e-mails.

Taux d’ouverture des e-mails

Par exemple, si vous optimisez pour un taux d’ouverture plus élevé et que vous testez en A/B deux lignes d’objet distinctes, vous pourrez toujours obtenir une idée générale de la façon dont chacune se comporte à un niveau granulaire.

Taux de clic sur les e-mails

Si vous optimisez pour un taux de clic plus élevé, vous pouvez tester en A/B votre CTA dans un e-mail. Peut-être qu’un CTA serait un bouton lumineux tandis que l’autre serait simplement un texte hyperlié.

Une fois que vous avez optimisé pour un domaine, vous pouvez ensuite optimiser sur ce résultat gagnant également. Vous pouvez continuer à optimiser votre campagne d’e-mail pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Quelles dont les meilleures pratiques d’optimisation des e-mails

Finalement, la meilleure façon d’augmenter les taux d’ouverture au fil du temps est d’envoyer du contenu pertinent et opportun aux utilisateurs.

Par exemple, si un utilisateur s’inscrit à votre newsletter , il est tout à fait raisonnable de s’attendre à un e-mail confirmant l’action entreprise. Vous pouvez également vous attendre à un taux d’ouverture élevé sur cet e-mail.

Si vous étiez une entreprise de commerce électronique et que vous envoyiez des e-mails tous les quelques jours avec un code promo ou une offre aléatoire, vous pourriez vous attendre à un faible taux d’ouverture qui continuerait probablement à diminuer avec le temps.

Voici les meilleures façons d’augmenter vos taux d’ouverture :

Exiger une double opt-in

Assurez-vous que vous n’envoyez des e-mails qu’à un public qui souhaite vraiment votre contenu en ajoutant une étape de confirmation supplémentaire pour que les clients/lecteurs commencent à recevoir vos e-mails.

Demandez à vos clients de s’assurer que vous êtes déplacé dans leur boîte de réception principale lors du premier courriel d’intégration

Comme les clients de messagerie comme Gmail déplacent agressivement les e-mails vers leur version d’un onglet « Promotions » ou « Mises à jour », les utilisateurs manqueront souvent l’envoi s’il n’arrive pas dans l’onglet « Principal ». Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez la section sur la délivrabilité.

Créez une ligne d’objet intrigante et un texte d’aperçu

Donnez à vos lecteurs une raison d’ouvrir votre e-mail dans une boîte de réception avec des centaines (des milliers ?) d’autres e-mails qui se battent pour leur attention. Ceci n’est pas une invitation ouverte pour envoyer des sujets « click-baity ». Respectez votre utilisateur et envoyez des lignes d’objet qui reflètent avec précision le contenu à l’intérieur.

Segmentez votre liste d’e-mails

Envoyer un contenu pertinent qui apporte de la valeur est plus facile lorsque vous envoyez aux bons utilisateurs. Consultez notre article   sur la segmentation pour en savoir plus.

 

Tests A/B ou tests de fractionnement

Les tests A/B sont une méthode de test dans laquelle vous comparez deux versions ou plus de quelque chose – dans ce cas, un e-mail – pour voir laquelle donne de meilleurs résultats. Avec les tests de fractionnement d’e-mails, vous pouvez tester différentes lignes d’objet, appels à l’action, images, textes, et plus encore pour voir quelle version de votre e-mail atteint votre objectif au taux le plus élevé. Pourquoi feriez-vous cela au lieu de simplement créer ce que vous pensez être votre meilleur e-mail et de l’envoyer à l’ensemble de votre public ?

Parce que les humains se trompent souvent !

Ce que vous pensez être le meilleur e-mail que vous ayez jamais écrit peut ne pas résonner comme vous l’attendiez.

Les tests A/B sont un moyen sûr de vous assurer que vous mettez toujours votre meilleur pied en avant. Nous avons tous nos propres préjugés et nos propres croyances sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Les tests A/B sont un moyen objectif de mettre cela de côté et de laisser vos utilisateurs décider ce qu’ils préfèrent.

Avec cela, vous avez les bases pour commencer à optimiser vos emails. Ce sera un processus continu, mais les efforts en valent la peine. Les améliorations même minimes des taux de clics et d’ouverture peuvent se traduire par des retours significatifs pour votre entreprise.

Le CTA ou call-to-action est un bouton que l’on retrouve sur les principaux supports de communication digitale (site Web, email, publication sur les réseaux sociaux, blog) pour inciter le lecteur à entamer une action précise. Il peut pousser à l’achat ou au téléchargement, exprimer une demande d’information, consulter une page particulière…

À lire : Comment mettre en place une campagne d’AB Testing ?

Faire une newsletter fluide et ergonomique avec des boutons d’appel à l’action

La newsletter est un moyen simple et économique de communiquer sur sa marque mais c’est surtout un levier très efficace pour convertir son audience grâce aux boutons d’appel à l’action.

Rédigez un excellent contenu

Si vous ne trouvez pas le contenu utile vous-même, il y a de fortes chances que votre public cible ne le trouve pas non plus. Pour obtenir un bon taux d’ouverture, il est nécessaire de travailler autant sur le fond que sur la forme. Le titre est l’élément le plus important à travailleur. Il faut obligatoirement qu’il soit accrocheur, voire racoleur, pour donner envie d’aller plus loin et d’ouvrir la newsletter. Le contenu doit ensuite être suffisamment intéressant et ciblé pour engager les lecteurs. Ensuite, questionnez-vous sur la fréquence d’envoi.

Envoyez des e-mails à un moment pertinent pour votre public

Envoyez lorsque votre public cible est disponible. Sendinblue a constaté que pour les entreprises SaaS spécifiquement, l’envoi pendant la semaine (spécifiquement du mardi au jeudi) pendant les heures de 14h00 à 15h30 donne souvent les meilleurs résultats.

Note : Avec des bases d’utilisateurs de plus en plus mondiales, ainsi que des données IP inexactes et des pixels de suivi bloqués, vous pouvez constater que l’heure d’envoi en fonction de la localisation est de moins en moins efficace. Il ne fait pas de mal d’essayer de programmer vos envois, mais gardez à l’esprit qu’ils peuvent ne pas être à 100% précis même avec les meilleurs systèmes.

La mise en forme est un facteur au moins aussi déterminant dans le processus de lecture de l’email. Tout en respectant l’univers graphique de la marque, il faut travailler sur les couleurs, les formes, les différents blocs et bien sûr sur les boutons de call-to-action. Si vous n’avez aucune compétence spécifique en design, il existe de nombreuses solutions d’emailing comme Banana Content pour vous aider à créer des templates de newsletter en toute simplicité.

À lire : Idées de contenus pour une newsletter

Optimiser le taux de transformation des newsletters

Il est possible d’utiliser les call-to-action pour une grande diversité de sujets, tout dépend entre autres des objectifs de la marque et de sa stratégie de communication digitale. Les boutons d’appel à l’action peuvent servir des objectifs d’acquisition, de notoriété, de fidélisation… Un CTA peut tout simplement inviter à s’abonner à la newsletter, faire bénéficier d’une offre promotionnelle, renvoyer vers un article du blog de l’entreprise, télécharger un livre blanc, être contacté par le service commercial etc.

Certaines bonnes pratiques favorisent le taux de conversion des boutons d’appel à action.

Il est plus efficace de placer plusieurs CTA, mais le premier doit impérativement être au-dessus de la ligne de flottaison c’est-à-dire au niveau de ce qui apparaît directement à l’écran sans avoir besoin de “scroller”. Le lecteur doit pouvoir cliquer immédiatement sur le bouton sans avoir à le chercher.

Prenez aussi la bonne habitude de hiérarchiser les call-to-action, les principaux boutons devant apparaître en premier puis ensuite seulement les boutons d’action secondaires.

À lire : Quelles différences entre inbound et outbound marketing ?

De la transformation à la conversion

Les termes des CTA doivent être choisis avec soin. Mieux vaut utiliser des verbes d’action évocateurs et positifs qui expriment un bénéfice plutôt que des verbes génériques. Il semble aussi que privilégier des formulations à la première personne est plus incitatif que l’usage de l’impératif. Préférez par exemple la formule “J’en profite” au traditionnel “Cliquez ici”.

Pour améliorer son taux de conversion, une bonne astuce consiste à jouer sur le sentiment d’urgence et d’éphémère. Ainsi les offres promotionnelles limitées dans le temps ou avec un stock restreint sont parmi les CTA qui fonctionnent le mieux.

Pensez à valoriser certains de vos boutons d’appel à l’action avec une image ou encore mieux un GIF. Le regard étant naturellement attiré par le mouvement, c’est un excellent moyen de capter l’intérêt et d’améliorer votre taux de clic.

À lire : 3 stratégies de social selling qui fonctionnent

Mesurer le taux de clic, la clé du succès pour des CTA qui convertissent

Le taux de clic correspond au rapport entre le nombre de clics et le nombre d’impression (nombre de fois où le call-to-action est soumis à l’utilisateur). C’est le KPI (Key Performance Indicator) le plus important à connaître pour juger de la pertinence d’un CTA.

Faire des tests réguliers permet de déterminer ce qui fonctionne le mieux auprès de la cible et d’analyser l’efficacité des boutons d’appel à l’action. C’est la base incontournable pour améliorer certaines pratiques, en tenter de nouvelles et améliorer la performance de vos call-to action.

Utiliser un outil d’analyse comme Banana Content

Gérer une campagne emailing peut vite devenir un exercice fastidieux et chronophage sans le bon outil tant les tâches sont nombreuses : créer un template d’email, gérer les listes de diffusion, créer les contenus, planifier les envois, analyser les indicateurs de performance…

Banana Content est une plateforme emailing simple et complète, conçue pour donner la valeur ajoutée à vos newsletters et autres campagnes emailing. Créer une newsletter n’a jamais été aussi facile puisqu’il suffit de faire glisser les différents éléments à insérer, sans avoir recours au code ni au design. Une fenêtre spéciale a été prévue pour les CTA afin de les customiser et d’optimiser leur taux de conversion. Les outils analytiques intégrés vous donneront ensuite tous les éléments pour améliorer vos campagnes emailing.

À lire : Quelles techniques de story telling ?