Growth hacking : 4 techniques redoutables en 2021

growth hacking

Une stratégie de growth hacking est devenue incontournable au sein du marketing digital d’une startup. Ces techniques anticonformistes boosters de croissance sont désormais des axes à privilégier. 

Le terme growth hacking, que l’on peut traduire par « piratage de croissance », désigne un ensemble de pratiques qui permettent d’accélérer l’expansion et la croissance d’une entreprise sur la toile. Il s’agit d’un concept de marketing digital efficace, mais qui nécessite la maîtrise d’une ou de plusieurs techniques.

Contrairement au marketing digital classique, le growth hacking ne connaît pas de limite, dans la mesure où il repose sur la créativité. 

Le tour de la question dans cet article avec ces techniques qui ont fait leurs preuves. 

Landing Page (SEO/SEA)

Cet excellent outil de référencement naturel (SEO) et de référencement payant (SEA) n’est pas toujours suffisamment utilisé par les start-up. 

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Une landing page ou page d’atterrissage est une page dont l’objectif est de générer des conversions. Elle diffère de la page d’accueil d’un site par le fait qu’il s’agit de la page où l’internaute est réorienté après avoir cliqué sur un lien contenu dans une publicité, un site partenaire ou une newsletter. Elle répond également à une recherche ciblée et peut être temporaire, comme dans le cadre d’une campagne ponctuelle, ou permanente, pour les besoins en visibilité continue par exemple.

Comment une landing page devient une technique redoutable de growth hacking ?

Pour une entreprise, la landing page est un maillon essentiel d’une stratégie de growth hacking, car elle lui permet de tester sa proposition de valeur auprès de sa cible. Elle doit cependant être correctement optimisée pour remplir son rôle de levier de croissance.

Une landing page performante donne la possibilité de générer des leads et de transformer des prospects en clients. Et pour chaque type d’internaute, l’idéal est de créer une landing page pour pouvoir émettre un message ciblé. Cette technique gagnerait en efficacité si elle est couplée à une solution de programmation des réseaux sociaux

Pixel Facebook

Cet outil permet de remontrer sur les réseaux sociaux des produits qu’un utilisateur a vus, mais qu’il n’a pas forcément achetés. En quoi cela consiste-t-il et pourquoi est-ce utile pour une entreprise ?

Qu’est-ce que le Pixel Facebook ? 

Il s’agit d’un bout de code Javascript que l’on place sur les pages d’un site web et qui offre la possibilité de suivre les visiteurs et les conversions liées à des publicités sur le réseau social. Il se déclenche automatiquement lorsqu’un internaute effectue une action sur le site (consultation de fiche produit, achat ou encore ajout d’article au panier). Il enregistre ces informations que l’on peut voir dans le gestionnaire d’événement de la page du Pixel Facebook. Il permet également d’atteindre à nouveau l’utilisateur avec ses futures publicités.

Comment le Pixel Facebook va booster votre business ?

En tant qu’outil d’analyse statistique, le Pixel Facebook permet à une entreprise de mesurer et d’augmenter la portée de ses campagnes. On peut s’en servir pour trouver de nouveaux clients et pour cibler une audience plus réceptive grâce à la possibilité de configurer les enchères automatiques. L’évaluation des résultats des publicités est aussi plus facile, et cela se ressentira sur le budget qui sera rationnellement utilisé.

E-mailing/Newsletter

L’e-mailing, qui fait partie de la même famille que la newsletter, est une technique de marketing direct qui consiste à diffuser des informations commerciales par voie électronique. Avec quelques centimes d’euros par envoi, il est aussi économique qu’efficace. Banana Content offre aux entreprises des options avantageuses en matière de création d’e-mailing et de création de newsletter

Comment créer un e-mailing ou une newsletter efficace ? 

La conception d’un bon e-mailing passe par le choix de l’objet court, mais qui doit être séduisant tout en résumant l’offre. Il est plus que recommandé d’éviter les termes à consonance « spammy » comme « promotion », « urgent », « cliquez ici » ou encore « gagnez » si l’on souhaite être lu. Le jargon commercial est aussi à proscrire, tout comme « Fwd » qui est employé pour faire croire au destinataire que le courrier vient d’une personne fiable. Les listes chiffrées comme « les 10 meilleurs restaurants gastronomiques de votre ville » sont, en revanche, conseillées.

CTA Optimisés/réduction

Le CTA (call-to-action) est une technique de growth hacking qui se matérialise par un bouton contenant un verbe d’action. Son objectif est donc d’amener l’internaute à effectuer un geste pour le faire progresser dans sa démarche d’achat. Idéal pour convertir un visiteur en prospect ou un prospect en client, il se comporte également comme un outil imparable pour mesurer l’impact du message. 

 

En proposant des réductions ou en faisant du retargeting (reciblage publicitaire), l’entreprise peut également espérer faire revenir les utilisateurs. La gamification, qui est une technique utilisant les codes du monde des jeux vidéo pour des challenges ou des récompenses, remporte aussi l’adhésion des internautes. Il existe une infinité de possibilités, et c’est là toute la richesse et la puissance du growth hacking.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Lire d'autres articles

automation LinkedIn guide outil

Automation LinkedIn : guide et outil

Depuis plusieurs années maintenant, le marketing automation a le vent en poupe sur toutes les plateformes. L’élaboration de scénarios spécifiques et l’envoi de messages personnalisés

Lire plus

Rechercher

Newsletters

Suivez-nous

Articles récents